Sortie Dominicale pluvieuse

En ce Dimanche où la pluie tombe par intermittence et où la température est passée de 24°C à 5°C en deux jours, je savais que la pêche allé être compliquée.
Alors j’ai décidé de partir loin des accès faciles pour essayer de toucher des poissons rarement sollicités, et cela sera également l’occasion de découvrir de nouveaux secteurs.

Le premier tronçon exploré qui fait environ 400 mètres, est taillé pour les baroudeurs qui n’ont pas froid aux yeux.
Bien que le niveau des eaux soit assez bas, je peux vous garantir que ça pousse et qu’il doit y avoir des poissons de belle taille derrière chaque cachette mais le toc ou le vairon sont clairement à privilégier.
De mon côté, pas évident de trouver le bon poids de nymphe, et d’effectuer la bonne dérive, du coup, aucun poisson de sorti ici même si je me suis pris une sacrée touche que je n’ai pas réussi à conclure.

Je décide alors de me diriger vers une autre zone où je n’ai encore jamais pêché, une de plus me direz-vous ;-), pourtant je pêche cette rivière depuis des années mais elle n’a pas fini de me dévoiler ses joyaux.
J’espère avoir plus de réussite, car ici le lit de la rivière est moins canalisé et le courant est donc moins violent, favorable aux truites qui souhaiteraient d’économiser. Je croise les doigts pour que la brutale chute des températures n’ait pas coupé l’appétit des truites, sinon la sortie serait pliée.
Je toucherai finalement assez rapidement deux petits poissons, des sardines comme disent certains, mais rien d’exceptionnel.
Je dois dire que sur ce dernier secteur, j’ai passé plus de temps à marcher qu’à pêcher, car les longs linéaires avec peu de pente ne sont pas propices aux caches pour dame fario.
Au total, sur ce dernier tronçon j’aurais tout de même marché plus de 5 km pour retourner à la voiture.

Bilan plutôt mitigé, mais une fois de plus c’était un pur régal de se retrouver dans ce cadre en ayant sauvé la bredouille.

Bon visionnage

Publicités

2 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Loïc dit :

    Je connais ce pont, j'ai traversé à guet à cet endroit même, à cheval… 🙂

    J'aime

  2. Je pense que la pêche à la mouche et l'équitation ne sont pas incompatibles dans le secteur 😉
    Bon maintenant il va falloir que je me méfie lorsque je prend des photos pour éviter que tu ailles piller les coins où je vais 😉
    Non j'rigole, on y va quand tu veux, c'est magnifique…

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s