Changement d’heure, élections et poissons !

Bonjour à tous,

En ce dimanche bien chargé entre changement d’heure et élections, je me suis tout de même aménagé 3 heures pour aller à la pêche.
Le moins que l’on puisse dire, c’est que l’euphorie de l’ouverture est derrière nous, et j’ai envie de dire tant mieux, je vais enfin être tranquille pour pêcher.
La partie s’annonçait difficile avec une eau froide cristalline et une température extérieure à 6°C associée à une légère pluie de la veille.
L’appât est choisit et sera le ver de terre.

Mon jardin secret
Arrivé au bord de l’eau je commence par sonder quelques caches potentielles et entame quelques dérives mais à priori ma plombée et/ou le secteur ne sont pas bons.
Je poursuis ma prospection toujours plus amont en évitant de passer à l’eau, chose compliqué avec tout ces rochers garnis de mousse.
J’arrive alors sur un trou prometteur et à peine l’appât déposé dans la veine d’eau et arrivé au fond je sent une franche touche. Avec mon manque d’habitude de la pratique de la pêche au TOC, sur le moment j’ai pensé m’être accroché à une branche mais les enchaînements de coup de tête et le fait que ma ligne remonte la courant me confirme que je suis en train de combattre ma première belle truite de la saison.
Je saisis mon épuisette pour sécuriser la prise et laisse travailler ma Feather Weight. J’ai du mal à la sortir du courant. Elle connait parfaitement le secteur et essaye les caches les unes après les autres.
Une fois ramenée dans un secteur plus calme je tend mon épuisette mais la densité de petites mailles dans le courant rend l’approche compliquée.
Je me déplace, donne un peu du fil, me penche pour la prendre et là…plouf, je glisse et me retrouve avec de l’eau jusque sous les bras, à la limite de rentrer dans les waders.
Je me relève, me repositionne et finalement parvient à capturer (en image) la belle.
Dame fario – 32cm
La suite de la session m’apportera quelques autres truites, ou plutôt devrais-je dire truitelles car moins de 20cm.
Bref, encore une fois, content d’avoir sauvé la bredouille et d’avoir joué avec une +30 par ces eaux froides.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s