Première semaine d’ouverture 2015, enfin !!!

Bonjour à tous,

Le moment tant attendu par tous les pêcheurs de truite est enfin arrivé le week-end dernier.
Pour ma part, je n’ai pas pu être présent au bord de l’eau le jour J, suite à une semaine de déplacement éprouvante au Tadjikistan (perte des valises, décalage horaire,…).

Depuis, j’ai rattrapé le temps perdu mais le compteur a mis du temps à s’incrémenter.

Tout commença le Dimanche 15 Mars sur la Romanche. La partie s’annonçait difficile avec une température de l’air et l’eau à 4°C. Après deux heures de prospection, j’ai préféré rebrousser chemin et remettre ça à plus tard que les températures seront plus clémentes.

La Romanche
La Rive

Je ne pouvais rester sur ma faim et dès le lendemain, je décida de retourner sur la Romanche mais cette fois en début d’après-midi pour profiter de chaleur des rayons du soleil qui commencent à montrer le bout leur nez.
Malheureusement, toujours pas d’activité et un poisson à l’horizon.

N’ayant rien à perdre, pourquoi ne pas explorer un lieu que je n’ai encore jamais pêché ? C’est avec cette idée en tête  que je partie faire quelques sessions à la pause déjeuner (à proximité immédiate de Grenoble) avec notamment celle de Vendredi qui m’apporta enfin mes premiers poissons. Certes leur taille est modeste, mais le plaisir est bien présent.
N’ayant pas forcément planifié cette sortie, je n’avais pas de ver de terre avec moi et ce fût l’occasion de tester les nymphes que j’ai monté en préparant l’ouverture.
La pheasant tail n’eu que peu de succès contrairement aux nymphes casquées qui m’ont permis de prendre 3 poissons, sans compter le dizaine de décrochés.
Pour moi ce fût une sensation nouvelle que de pêcher des poissons à vue, d’autant que l’activité était au rendez vous à tel point que certaines truites se jetaient sur mon rigoletto 😉

Ma meilleure sortie fût ce Dimanche.
La matinée commençait plutôt mal car après 45 minutes, je me suis retrouvé au bord d’un ruisseau situé dans le Trièves avec une eau hyper chargée. Autant vous dire que voyant ce spectacle, je n’ai même pas pris le temps de sortir la canne et je me suis mis à la recherche d’un plan B.

Finalement je me suis arrêté dans une gorge à proximité de la Mure et là l’eau était pêchable !
En m’approchant de mon lieu de pêche, je vue que des truitelles m’avaient repéré. Bien que le trou n’allait rien donné, au moins il y avait du poisson.
Je me mis à pêcher au ver de terre les veines d’eaux suffisamment calme, les amortis,…et là encore je pris quelques truitelles (maxi 20cm) qui pour la plupart se décrochaient toute seule (tant mieux).
Par contre grosse déception quand une belle fario de plus de 30 cm se décrocha dans la dernière veines d’eau avant d’arriver dans mes mains. Le combat fût bref mais intense et j’espère la reprendre une prochaine fois.

Le bilan de cette première semaine et plutôt très positif car même si le nombre et la taille des poissons n’est pas encore ce que l’on a rêver durant la trève, tout le monde sait que le début de saison n’est pas le meilleur moment et j’ai retrouvé des sensations et des copines de jeu, ce qui est pour moi le plus important.

A bientôt.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s